Transat retour... en Pogo 40 - Tchuda Popka 2

J27 - Les pieds sur terre

10 février 2007 | 19:03 Jerome Samson

En route au 50 a 8 noeuds

Bon, notre dernier post - relaye par Adeline - etait un peu laconique. Mais nous avons une excuse, de taille : nous etions a terre ! Et apres 25 jours de mer, je l’avoue : nous etions plus presses de voir si nos jambes fonctionnaient encore normalement que de nous precipiter sur un clavier d’ordinateur…

L’arrivee fut assez agitee : le detroit nous a fait un coup de Trafalgar en nous dispensant 35 noeuds de vent dans l’avant port de Ceuta, soulevant des giclees d’embruns pendant que nous affalions les voiles. Cette manoeuvre demande un peu de temps car sachant que nous partions pour plusieurs semaines de navigation, nous avions tout assure avec des petites garcettes qu’il fallait defaire. Apres une nuit de traversee du detroit au milieu des cargos, aides par la station de regulation du traffic basee a Tarifa, nous voila donc a faire des ronds dans l’eau en nous abritant sous le vent d’un ferry a quai. Puis nous rentrons dans la marina, attrapons une pendille, et nous mettons pied a terre ! Pour nous remettre de cette longue manoeuvre, nous partons - a 6h30 du matin - en quete d’un bar ouvert. Nous avons surement un petit air d’extraterrestres a deambuler sur les belles avenues de Ceuta, bordees de boutiques de luxe et de produits detaxes, avec nos bottes, nos cires et nos tetes mal rasees. Et c’est encore mieux quand nous penetrons dans un bar et commandons une tournee, alors qu’a la table d’a cote les gens prennent leur petit dejeuner.

Drole d’impression de se retrouver a terre. On retrouve quelques plaisirs insoupconnes : se doucher bien sur, s’habiller avec ses deux mains a la fois, sans en garder une pour se tenir en equilibre, remettre des chaussures et un pantalon, faire fonctionner ses jambes (ouf, nous savons encore courir !), puis plus tard flanner dans les rues, se perdre dans la foule bigaree de cette petite presqu’ile, discuter un peu en espagnol, gouter queso manchego, jamon serrano et chipirones. Et apres une grande journee passee a arpenter la ville, passer une nuit au calme et s’endormir sur une couchette a l’horizontale…

Aujourd’hui, c’est la deuxieme traversee de notre periple : apres la transat, nous voila partis pour une transmed ! Plus modeste pour l’instant, puisque nous faisons un arret technique a Torremolinos cette nuit, sur la cote andalouse. Dans les grains d’hier, un superbe arc en ciel nous a montre la voie en emjambant le detroit, comme un symbole des liens entre une rive et l’autre. Vous avez compris que la gastronomie tient une place importante a bord, donc pour marquer cette transition Afrique-Europe, le menu du jour etait couscous a midi, paella ce soir. Le tout accompagne de succulantes oranges marocaines

Nous avons aujourd’hui deux pensees particulieres. L’une pour l’ecole d’Hodeng au Bosc qui recevait aujourd’hui la visite de Gwench’lan. Merci Gwen, merci Marie-Anne et merci a toute la classe pour vos encouragements. Et a notre tour de vous poser quelques questions : - est-ce que le schmilblick est un instrument ? - est-ce qu’on peut le regler ? - est-ce qu’il sert a faire avancer le bateau ? - est-ce qu’il y en a plusieurs a bord ? Et puis nous accompagnons Denis pour souhaiter a Marie-Christine un excellent anniversaire, on arrive bientot pour le dire de vive voix.

Guillaume, et l’equipage de Tchuda Popka

[Sent from: 36.470,-4.653]

Catégorie : En mer | Voir sur la carte : Geo Mashup

7 Comments Add your own

  • 1. Homère (ou Pénélope)  |  février 10th, 2007 at 20:32

    …”Les preux vont laver dans la mer l’abondante sueur qui recouvre leur cou, leurs jarrets et leurs cuisses. Puis, quand l’onde marine a nettoyé leur corps et rafraîchi leur âme, ils se baignent dans des cuves polies. Ensuite, bien baignés, largement frottés d’huile, au repas ils s’assoient et, d’un cratère plein puisant le vin suave, ils offrent à Pallas une libation”.
    Iliade. Chant X.

    “”Commande aux Achéens…d’aller manger près des sveltes navires et de prendre du pain et du vin, pour nourrir leur force et leur ardeur. Il n’est pas de guerrier qui puisse, tout un jour, jusqu’au soleil couchant, affronter le combat, s’il n’a mangé du pain. Son coeur a beau brûler du désir de se battre; à son insu pourtant ses membres s’alourdissent; la faim, la soif le gagnent; il marche et ses genoux commencent à fléchir. Au contraire, celui qui s’est rassasié de viande et de vin peut tenir tout un jour contre les ennemis: dans sa poitrine il garde un coeur inébranlable et ne sent pas monter la fatigue en ses membres avant l’heure où chacun abandonne la lutte…”
    Iliade. Chant XIX.

  • 2. Brigitte  |  février 11th, 2007 at 12:28

    Après avoir laissé franchir les porte d’Hercule, qu’Eole s’apaise et vous dispense des zéphyrs plus doux pour vous accompagner jusu’à Masssilia.

  • 3. Marie-Anne  |  février 11th, 2007 at 17:56

    un samedi fort en émotions:
    le premier effet kiss cool a eu lieu samedi matin lors de votre coup de fil à la classe. moment qui fut assez fort en émotion puisque j’ avais gardé l’entière surprise concernant un éventuel coup de téléphone de votre part.
    quel plaisir pour mes élèves et moi même de vous avoir au téléphone!
    leurs yeux étaient grands ouverts, plein d’admiration, d’émerveillement.

    deuxième effet kiss cool: la venue de gwen. elle fut l’occasion d’une foule de questions, de dédicaces, d’autographes, ….
    les journalistes du paris normandie et du courrier picard étaient également présents.

    bref une matinée pleine d’enseignements, de rêves… bref de bonheur!
    et là la maitresse observant ses élèves aux yeux tous ronds et sans voix face à gwen se dit que ce métier est bien beau lorsqu’il nous offre des petits moments de plaisirs tels!

    merci à vous de nous permettre de rêver et de collaborer à votre aventure.

  • 4. Marie-Anne  |  février 11th, 2007 at 18:15

    les nouvelles sportives:
    contrairement au hand nous avons pu suivre les match des 6 nations en direct à la télé. autant dire que nous avons fait beaucoup de sport ce week end! pfffffffffiou on est épuisé! ;)

    aujourd’hui: France / Irlande

    article de www.sport.fr
    Magnifiques ces Bleus !
    11/02/2007

    Clerc échappe à la défense et va marquer l’essai de la victoire à Croke Park.L’équipe de France a réalisé un exploit superbe pour s’imposer en Irlande, à Croke Park (20-17). Les Irlandais pensaient pourtant avoir fait la différence avec une pénalité réussie par O’Gara (17-13, 79e) mais Vincent Clerc a surgi à la dernière seconde pour inscrire l’essai de la victoire tricolore ! Les Français souhaitaient confirmer leur victoire initiale en terre italienne, ils ont fait encore mieux que ça en déposant les Irlandais. Avec deux succès en poche, les Tricolores auront une belle carte à jouer dans ce Tournoi.

    résultats:

    2e journée, le 10/02/2007 à 14h30
    Angleterre 20-7 Italie
    2e journée, le 10/02/2007 à 16h30
    Ecosse 21-9 Pays de Galles
    2e journée, le 11/02/2007 à 16h00
    Irlande 17-20 France

  • 5. Gerard PROUET  |  février 11th, 2007 at 18:18

    Irlande - France :
    la France bat l’Irlande 20 à 17.
    Superbe match.
    Bon vent,
    Gérard

  • 6. Gerard PROUET  |  février 11th, 2007 at 18:20

    Marie-Anne m’a battu sur le fil pour l’info !

  • 7. Marie-Anne  |  février 11th, 2007 at 18:42

    sans rancune Gérard! ;)

Leave a Comment

Required

Required, hidden

Some HTML allowed:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Calendrier

février 2007
L Ma Me J V S D
« jan    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728  

Messages les plus récents

Catégories

Liens

  • Commentaires récents

    • Eric Manzano Je confirme que l’Espagne a pris l’île d’Alboran, en 1540, à un pirate - ou corsaire...
    • xasdasdasd L’îlot d’Alboran appartient à l’Espagne depuis 1540 qui, selon l’historiographie...
    • Lorin Bonjour, Tout d’abord bravo pour votre site et excusez ma question qui ne concerne pas l’article...
    • Guillaume (de retour à terre) Nous n’avions pas toujours la radio à bord, aussi ai-je bien ris en tournant le...
    • Vivien Merci pour cette tasse, que dis-je ce bol, cette casserolle, cette marmite d’air frais. Regarder les...
  • Images

    www.flickr.com